Changement de Vie et Transition [Fin]

LES ÉTAPES CLÉS POUR RETROUVER UN ÉQUILIBRE DANS SA VIE :

ALIGNEMENT

 

Précédemment, nous avions parlé de la première partie de la transition qui commence par une fin, et  la phase deuil que cela provoque.  Ensuite, nous avions développé la phase de cocooning, stade de latence et maturation nécessaire à la construction de la nouvelle identité.
A présent, nous allons aborder en douceur, l’atterrissage et la sortie de la zone de latence.

 

A vraie dire cette métaphore “aérienne” n’est pas vraiment adaptée, car il n’y a pas un moment précis et reconnaissable entre mille où nous allons poser nos pieds au sol et passer le portique de sécurité vers “LA NOUVELLE VIE” !  En fait, c’est beaucoup plus subtil que cela…  

 

Nous sommes dans la Phase 4 de la transition : La Réintégration, qui commence par le déblocage.

Étape 9 : Le Déblocage

Bon, pour tout vous dire, on est pas encore sorti de l’auberge… L’espoir renaît comme les fleurs au printemps, mais s’interposent encore de temps en temps quelques phases de doute… un peu comme les giboulées de mars : il fait beau, il pleut, il grêle et oh… grand soleil ; et tout ça dans une même journée !!  Pas évident de choisir sa tenue dans ces conditions n’est-ce pas ?  C’est la même chose pour notre esprit ;  il a intégré intellectuellement le changement mais nous faisons encore l’expérience de résistances qui nous rendent un peu fragile.

Cependant, bien que l’on soit toujours dans l’incertitude,  le bout du tunnel n’est plus très loin !

La carte n’est pas encore très clair sur “comment s’y rendre”, nous laissant un peu nerveux, mais, courage… nous y sommes presque !

Comment sait-on que l’on est à l’étape de déblocage ?

“La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur, chacun en détient la clé. “

Jacques Salomé

La première chose à savoir : ça va vient de l’intérieur… pas de l’extérieur !
Et cela se manifeste de façon plutôt discrète au départ… comme je l’ai dis plus haut, on ne passe pas par le portique “Nouvelle vie, un chemin, y’en a pas d’autre !”

Soyez attentif aux signes et ressentis internes ! 

De nouvelles idées commencent à émerger et elles génèrent de l’enthousiasme ; on se sent attiré par celles-ci, et en même temps, une certaine appréhension est présente car tout ceci est nouveau et nous avons un peu de mal à nous lancer.
Bref, nous commençons à ressentir plus d’alignement ; nos valeurs, nos croyances, notre identité sont en cohérence avec notre environnement et nos comportements.

Que faire ?

  • Entourez-vous, dans la mesure du possible, de gens positifs qui vous soutiendrons, car, durant cette période, vous aurez besoin d’être renforcé dans vos prises de décision et pas sans cesse remis en question.  Donc, les râleurs, mauvais coucheurs et autres défaitistes en tout genre, gardez-les à distance !
  • Exprimez vos rêves, vos valeurs ! Vous pouvez avoir un cahier des rêves où noter tout ce que vous désirez le plus. Ou, réalisez un tableau visuel, représentant vos valeurs, ce que vous voulez vivre, vos priorités,… Laissez libre court à la créativité !

  • Et puis c’est également le moment de faire le point et de tirer vos propres conclusions sur ce que vous venez de traverser.  Quels apprentissages avez-vous acquis ? Quelle personne êtes-vous devenue ?  Quels cadeaux pouvez-vous tirer de toute cette expérience d’introspection ?  Quelles-sont vos nouvelles valeurs prioritaires ?

Étape 10 : Renouveau de Soi

Petit à petit, la confiance en soi revient.  L’espoir et l’optimisme prédomine et l’énergie remonte.  On se sent plus en joie et la voie des possibles est à nouveau libre !

“Même un voyage de mille kilomètres commence par un premier pas.”  

Lao-Tseu

C’est le moment de lâcher votre flèche et de passer à l’action afin d’explorer un nouveau futur !  

Inutile de vouloir parcourir des centaines de kilomètres en un jour, l’essentiel est de mettre en place des petits pas sous forme d’actions que vous accomplirez avec plus d’aisance et vous remplira de satisfaction.  L’idée est de faire grandir votre sentiment d’efficacité afin de donner des ailes à vos futurs projets !

Sachez toutefois que le doute et la peur peuvent refaire surface.  Prendre un nouveau départ est difficile pour tout le monde car on est à peu près certain de bouleverser notre statu quo, ce qui aura des répercutions sur celui de notre entourage…  Quand le découragement pointe le bout de son nez, il est important de se remémorer  POUR… QUOI de PLUS IMPORTANT nous prenons ce nouveau départ.
Ce sont nos valeurs, nos croyances qui constituent notre identité ainsi que notre sentiment d’appartenance à quelque chose de plus grand que nous : notre cause. Déterminer cela vous procurera un ancrage très puissant quand vous entendrez les voix du juge au détour de votre chemin : “Mais qu’est-ce que tu fais comme connerie ? Tu n’y arriveras jamais ! Mais laisses tomber, c’est pas pour toi ! Et tes enfants ? Tu y a pensé à eux ?, Ta femme ? Ton mari ? Tes parents ? La concierge ? Les voisins ? Et ainsi de suite…. “ 

“Un jour, sur le chemin de son évolution personnelle, on comprend qui on est réellement, et on prend alors sa grande décision en toute responsabilité.  Prenez cette décision en pensant avant tout à vous-même, car vous ne pouvez jamais réellement vivre la vie d’un autre, fût-il votre enfant.”

Eleonor Roosevelt

Difficile d’être plus clair je crois…  Ces petites voix bien chaleureuses, qui viennent de nous ou de notre entourage, et que l’on entend souvent alors que l’on s’apprête à prendre un nouveau départ, sont l’expression de nos résistances internes.  Il est important de bien reconnaitre ces dernières, afin d’arriver à s’en distancier, et continuer à avancer.

Alors comment s’y prend-on ?

Quatre choses importantes  :

  • GO, GO, GO !!! Arrêtons les tergiversations et passons à l’action ! Si vous avez tendance à procrastiner (remettre toujours à plus tard) c’est que vous faites de la résistance… soyez vigilant et observez cette résistance avec du recul pour qu’elle ne vous freine pas dans votre élan.
  • Imaginez que vous avez déjà atteint votre objectif. Projetez-vous, imaginez-vous en train de réussir et, tout en restant très en contact avec votre ressenti, visualisez-vous en train d’accomplir votre nouveau départ : 
          • Où êtes-vous ? 
          • Que faites-vous ? 
          • Quelles sont les capacités que vous avez acquises ? 
          • Que ressentez-vous ? De quoi êtes-vous convaincu(e) à ce moment-là ? Quelles valeurs importantes à vos yeux sont nourries quand vous réalisez votre objectifs ?
          • Qu’est-ce que ça dit de vous ? Ce serait vous qui…?
          • A quoi de plus important vous reliez-vous ?  Cela vous permet de contribuer à quel monde idéal ?
  • Ancrez cette confiance en vous.
  • Planifiez ! Une fois que le contour de votre nouveau projet  est dessiner on aimerait qu’il soit déjà réaliser… et c’est là le risque.  Si vous ne vous intéressez qu’au projet sans penser au processus qui y mène vous risquez de rester cloué sur place… très moyen et très frustrant.  Une fois que vous avez bien votre objectif en tête, fixez à présent votre attention sur les jalons qui permettront de l’atteindre et soyez conscient du chemin que vous parcourez au fur et à mesure de votre avancée.
  • Célébrez vos réussites autant que vos défaites (car elles ont quelques choses à vous apprendre) et soyez bienveillant avec vous-même.
  • enfin sachez résister au chant des sirènes… certains “raccourcis” risquent au final de vous rallonger le chemin.  Bien sur, les étapes du processus ne seront pas toutes glamours… certaines pourront être répétitives (faire vos comptes, trouver des financements, visiter vingt appartements, trois maisons et cinq taudis avant de trouver la perle rare,…) mais elles sont toutefois essentielles…

“Les gens qui réussissent sont toujours trop occupés à faire ce dont les autres sont encore en train de parler… “

Dans ce nouvel équilibre à présent acquis, vous pouvez voir que les choses sont plus concrètes.  En fait, une fois que l’on a donné toute l’attention dont elle avait besoin à la zone neutre, l’envie de mettre en pratique toutes ces nouvelles ressources et connaissances de soi se fait sentir, c’est là qu’il est temps d’avancer et de quitter le cocon.

Il se peut qu’après avoir fait le tour de nous-même, nous ayons envie de renouer avec des parties anciennes de notre identité desquelles nous nous étions détachées lors de la phase de maturation.  Ainsi, notre nouvelle identité fusionne avec certaines parties de l’ancienne dans un équilibre nouveau.

Ainsi s’achève la troisième et dernière partie de cette article !

Si vous avez besoin d’un accompagnement pour lancer votre nouveau projet, nous pouvons travailler ensemble.

Pensez à partager avec vos amis sur les réseaux !

Vues : 54

Leave a comment

*

code

neuf − 1 =